Consultation

Une consultation en Ostéopathie dure entre 45 min et 1 heure.

Les honoraires en cabinet sont fixés à 50 euros. Le paiement se fait exclusivement par chèque ou espèces.

Une note d’honoraire vous sera remise à la fin de votre consultation d’ostéopathie pour la prise en charge par votre mutuelle.

 

LE DÉROULEMENT D’UNE CONSULTATION

Après avoir recueilli les informations vous concernant, la consultation se poursuit par un examen clinique et ostéopathique suivi d’un traitement.

L'anamnèse :

L’ostéopathe collecte avant tout des informations "administratives" sur la personne proprement dite, comme le nom, la date de naissance, l’adresse, le numéro de téléphone, la profession et le nom du médecin traitant.

L’ostéopathe s’informe ensuite sur le motif de consultation par différentes question sur la localisation, l’ancienneté et la nature de la douleur.

Vos antécédents médicaux, traumatiques et chirurgicaux vous seront demandés. Il peut être nécessaire de prendre vos clichés radiologiques lors de cette première consultation et ou tout autres examens complémentaires. Il pourra également se renseigner sur vos activités sportives et votre mode de vie.

L'examen clinique :

Lors de l’examen clinique et ostéopathique, il vous sera demandé de vous mettre en sous-vêtements et d’executer de simples mouvements.

L’ostéopathe va regarder, toucher, mobiliser des régions de votre corps qui ne vous font pas forcement mal.

Il effectuera un diagnostic palpatoire pour analyser les mouvements de vos articulations, la souplesse de vos tissus. Puis il reliera vos symptômes et les restrictions de mobilité qu’il a mis en évidence, afin de déterminer la cause de votre problème.

De plus, un diagnostic d’exclusion sera nécessaire pour mettre en évidence d’éventuelles pathologies organiques qui nécessitent alors en priorité, une intervention médicale ou chirurgicale.

Ce n’est qu’à l’issue de cette démarche que l’ostéopathe pourra entreprendre un traitement.

L’ostéopathe discutera avec vous des possibilités de traitements. Il pourra, si il y a suspicion de pathologies ne relevant pas de la compétence thérapeutique de l’ostéopathie, vous orienter vers une prise en charge par un médecin et en vue d’autres examens complémentaires. Vous discuterez également du nombre souhaitées et envisageables de séances selon votre cas.